Ses archives inédites

 

Photothèque et écrits

 

Riche d’un vaste fonds d’archives, l’association des Amis de Lucie Delarue-Mardrus dispose de nombreuses photographies et manuscrits de la poétesse notamment transmises par les descendants. C’est avec plaisir et intérêt que les membres présentent ces exceptionnels témoignages du passé.

archives

phothèque

Archives photographiques

 

Voici un diaporama de quelques instants de vie de Lucie, officielles ou personnelles, de l’intimité de son foyer jusqu’aux plages du Maghreb.

 

picto découvrir

Archives manuscrites

 

Manuscrits inédits, voici un petit aperçu des échanges et correspondances de la main de Lucie.

 

LETTRE  AU SUJET DE PIERRE LOTI
DE LUCIE À FERNAND LAPLAUD

 

Je n’ai fait qu’entrevoir une ou deux fois Pierre Loti. Je n’ai nul souvenir personnel à vous offrir à son sujet. Il a été le père de tous les livres exotiques écrits après lui par les littérateurs.

 

Pêcheurs d’Islande ou bien Roman d’un enfant, sont, à mon sens, ses deux plus belles œuvres. Ses voyages me touchent moins parce que « j’y suis allée voir ». Mais peut-on lui reprocher d’avoir fait plus beau que nature ?

 

Lucie Delarue-Mardrus

archives

Ses archives inédites

 

Photothèque et écrits

 

Riche d’un vaste fonds d’archives, l’association des Amis de Lucie Delarue-Mardrus dispose de nombreuses photographies et manuscrits de la poétesse notamment transmises par les descendants. C’est avec plaisir et intérêt que les membres présentent ces exceptionnels témoignages du passé.

phothèque

Archives photographiques

 

Voici un diaporama de quelques instants de vie de Lucie, officielles ou personnelles, de l’intimité de son foyer jusqu’aux plages du Maghreb.

 

picto découvrir

Archives manuscrites

 

Manuscrits inédits, voici un petit aperçu des échanges et correspondances de la main de Lucie.

 

LETTRE  AU SUJET DE PIERRE LOTI
DE LUCIE À FERNAND LAPLAUD

 

Je n’ai fait qu’entrevoir une ou deux fois Pierre Loti. Je n’ai nul souvenir personnel à vous offrir à son sujet. Il a été le père de tous les livres exotiques écrits après lui par les littérateurs.

 

Pêcheurs d’Islande ou bien Roman d’un enfant, sont, à mon sens, ses deux plus belles œuvres. Ses voyages me touchent moins parce que « j’y suis allée voir ». Mais peut-on lui reprocher d’avoir fait plus beau que nature ?

 

Lucie Delarue-Mardrus

Contactez-nous
mél : assoldm@yahoo.fr

Mentions légales

Réalisation : Fanny Girard